Ressources

Présenter Les Scouts

Voici quelques conseils pour t’aider à présenter notre mouvement à des personnes extérieures ou des parents, avec des réponses-clés pour chaque type de public.

Expliquer le scoutisme en...

... 10 secondes

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse éducatif, qui vise à former des citoyens critiques et engagés dans la société. Comment ? En s'appuyant sur des valeurs et une méthode spécifique, complémentaire à l'éducation fournie par l'école.

... 1 minute 

Le scoutisme est un mouvement d’éducation pour les jeunes et par les jeunes. Il ne s’agit pas d’un simple passe-temps ou d’une forme de garderie.

Concrètement, les scouts se réunissent chaque weekend, encadrés par de jeunes adultes bénévoles. A la fin de l'année, un camp d'été est organisé durant plusieurs jours (la durée varie selon les tranches d'âge). C'est à ce moment que la vie en groupe et les apprentissages de l'année prennent tout leur sens.

Le scoutisme poursuit une ambition pédagogique et se veut complémentaire à l’éducation des parents et à celle de l’école. Les mouvements de jeunesse s’appuient sur des valeurs et une méthodologie précise. A travers la vie en petit groupe, le jeu, la découverte, la nature, etc. le scoutisme permet aux jeunes d’apprendre à grandir.

Les Scouts sont reconnus comme mouvement de jeunesse par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
 

Des messages-clés selon ton interlocuteur ou ton public

Un parent

  • Quel but ? Nous visons l’épanouissement de chaque jeune.
    Chaque parent souhaite le bien de son enfant, le voir heureux et épanoui. Justement, nous avons pour projet d’aider chaque jeune à grandir et à s’épanouir dans tous ses domaines de développement (physique, social, intellectuel, affectif et spirituel). 
    La fédération des Scouts prône l’éducation égalitaire. Il existe des sections mixtes et non-mixtes. De par les valeurs du scoutisme, les sections sont ouvertes à tous et toutes sans distinction Qu’elles soient mixtes ou non, les sections sont ouvertes à tous, dans le respect de la différence de chacun, source d’enrichissement pour tous.
  • Comment ? Nous proposons des apprentissages qu’on n’acquiert pas à l’école.
    Grandir chez les scouts, c’est aussi acquérir un tas de compétences. Il y a d’abord la débrouillardise : trouver son chemin, faire son sac… mais aussi le vivre ensemble : décider ensemble, tenir compte des avis du groupe, donner son avis, savoir partager…
  • À quel prix ? Nous veillons à rendre les activités scoutes simples et accessibles financièrement.
    Même si le prix des activités varie d'une unité à l’autre, le scoutisme reste abordable, surtout si on le compare aux autres loisirs. La plupart des unités mettent en place des systèmes de solidarité discrets pour les familles en difficultés, et la fédération peut aussi soutenir les enfants grâce à la cotisation de solidarité.
  • Pour quel âge ?
    Nous proposons un parcours en quatre tranches d'âges : Baladins, Louveteaux, Éclaireurs et Pionniers. Un cheminement cohérent et progressif de 12 ans durant lequel chaque jeune développe sa personnalité, à son rythme. Un objectif d’apprentissage est lié à chaque tranche d’âge.
  • Quel encadrement ?
  1. Un staff d’animateurs et d’animatrices : leur rôle est d’organiser les réunions, les weekends et le grand camp d’été. Ils préparent les jeux et les activités pédagogiques et veillent au bienêtre de chaque enfant. L’amusement est le moyen privilégié pour apprendre. Ils suivent des formations pour obtenir le Brevet d’animateur en centre de vacances, reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  2. Un staff d’unité : équipe d’adultes expérimentés, chargée de garantir un scoutisme de qualité dans l’unité, en soutenant et en formant animateurs. L’équipe gère la vie et l’administratif de l’unité.
  3. Une fédération : asbl qui soutient et structure les 403 unités scoutes (administratif, assurances, formations des animateurs)
     

La commune

  • Que peut apporter le scoutisme aux habitants de la commune ?
    Le scoutisme est un loisir éducatif, accessible à un grand nombre de jeunes citoyens, tant d’un point de vue financier que social. Nous proposons des activités éducatives adaptées aux jeunes de 6 à 18 ans. Le scoutisme est ouvert à toutes et tous, sans aucune distinction de genre de confession ou d’origine.
  • Que peut apporter une unité scoute à la commune ?
    Chez les scouts, nous faisons l’apprentissage de la citoyenneté active et de la démocratie. Le but commun au scoutisme et aux autorités publiques est d’aider les jeunes à devenir des citoyens critiques et engagés, pour répondre aux besoins de la société.
  • Et concrètement ?
    L’unité scoute locale peut participer activement à la vie de la commune, en soutenant des asbl locales, en prêtant ponctuellement main forte à des actions citoyennes (propreté, partenariat avec une maison de repos, action de solidarité, etc.).
  • Comment la commune peut-elle soutenir l’unité scoute ?
    Les autorités publiques peuvent soutenir les activités scoutes à travers du prêt de matériel (évènement, transport, etc.), des actions de visibilité de l’unité sur son territoire (affichages publics, annonce web, etc.) mais également offrant un accueil chaleureux aux camps durant l’été.
     

Une école

  • L’école et le scoutisme sont complémentaires.
    Comme les parents, les écoles s’intéressent aux compétences que les jeunes peuvent développer chez les scouts : leadership, autonomie, prise de responsabilités, écoute et prise de parole respectueuses... Ces compétences sont utiles à l’école et en dehors. Elles peuvent notamment aider à développer la confiance en soi des jeunes.
  • Comment l’école peut-elle soutenir l’unité scoute ?
    Les unités scoutes sont souvent en recherche de lieu pour organiser des weekends et des camps d’été ; les écoles peuvent mettre leurs locaux en location pour les mouvements de jeunesse. Les infrastructures de l'école peuvent aussi être partagées durant l’année afin de servir de locaux pour les activités hebdomadaires des unités.

 

Un riverain/voisin du local ou du camp

  • Que fait-on chez les scouts ?
    Les scouts proposent aux enfants et aux adolescents de se retrouver le weekend, plusieurs fois par mois, et lors du grand camp d’été, pour s’amuser, apprendre et découvrir la vie en groupe. Les animateurs imaginent et préparent des jeux et des activités pour permettre aux enfants de s’épanouir tout en apprenant.
  • Que peuvent apporter les scouts aux habitants ?
    Avoir une unité scoute près de chez soi est intéressant pour les parents qui souhaitent proposer à leurs enfants un loisir éducatif accessible financièrement. 
    Les unités scoutes ont aussi à cœur d’être actives localement, en aidant les autres associations locales, en donnant des coups de main ponctuels aux habitants du quartier, etc.
    Par ailleurs, lorsqu’un camp s’installe dans un village, il peut représenter une source de revenus importante pour l’économie locale : les scouts portent une attention particulière aux questions de consommation durable et locale, c’est pourquoi de nombreux groupes achètent leur nourriture dans les commerces locaux aux alentours du camp.
  • Que faire si les scouts sont vus comme une source de dérangement ?
    Les scouts sont parfois pris par le jeu et emportés par leur enthousiasme durant les activités de groupe, si bien qu’ils ne rendent pas compte qu’ils peuvent déranger quelque peu les voisins autour d’eux. Cependant, les animateurs sont toujours disponibles pour une discussion constructive, et seront toujours ouverts au dialogue afin que la cohabitation se passe au mieux.
     

Un journaliste

  • Quel est le but du scoutisme ?
    Eduquer les jeunes de manière non formelle (au travers de jeux, découvertes et vivre-ensemble) afin qu’ils deviennent des personnes épanouies et des citoyens critiques prêts à s'engager et jouer un rôle actif dans la société. 
  • Que fait-on chez les scouts concrètement ?
    Des jeux, des actions solidaires, des activités de plein air, des animations spirituelles, des réflexions de groupe ludiques… Une multitude d’activités qui répondent à une méthode d’éducation spécifique, basée sur 8 éléments :
    - l’action, 
    - la vie en groupe, 
    - la découverte, 
    - la relation éducative, 
    - le partage de valeurs,
    - la symbolique,
    - la nature,
    - l’engagement dans la communauté.
  • Le scoutisme a-t-il du succès en Belgique ?
    Oui, la Belgique est le 3e pays le plus scout, proportionnellement au nombre d’habitants. Il y a plus de 180 000 scouts et guides en Belgique, et la fédération des Scouts compte 67 500 membres. D’autres chiffres sont disponibles dans les annexes.
     

Comment fonctionne la fédération ?

Les Scouts sont une fédération composée d’environ 400 unités locales.

Chaque unité rassemble plusieurs groupes d’âge, que l’on nomme les sections (Baladins, Louveteaux, Eclaireurs et Pionniers), qui sont animées par les staffs d’animateurs et animatrices.

Les unités sont rassemblées en 36 groupes d’unités, répartis géographiquement. Chaque groupe d’unité est accompagné de manière privilégiée par une équipe de cadres fédéraux, qui constituent la structure de soutien bénévole

La structure bénévole organise des relais des équipes d’unité, la formation des animateurs, des actions, des évènements, des rassemblements fédéraux, etc.

À cela s’ajoute une structure de soutien professionnelle, qui assure la gestion des membres, le suivi des cotisations et des assurances, l’accompagnement de projets de camps à l’étranger, le soutien à l’organisation des formations et la recherche pédagogique, la communication (publications, site web, réseaux sociaux, appli), etc.
Pour plus de détails sur le fonctionnement de la fédération et des rôles qui la composent, consulte le document « Fédération, dis-moi qui tu es » en annexe.

Des outils pour t'aider

Pour obtenir ces supports de promotion en version papier, contacte la fédération par mail ou par téléphone (02.508.12.00).

Répondre aux préjugés

Les scouts, c'est catho ?

Il n’est pas toujours facile de répondre à cette question : la réponse dépend en effet du groupe, des interlocuteurs, de l’unité, voire de la région dans laquelle cette dernière se trouve. En 1998, l‘assemblée fédérale des animateurs a adopté une charte dont l’objectif était de définir la manière dont nous voulons vivre le scoutisme dans notre fédération. Sur la question du développement spirituel, ce texte précise que :

« En fonction de ses particularités, chaque conseil d’unité organise la mise en œuvre du développement spirituel dans les sections. Il veille constamment au respect actif des convictions et s’interroge régulièrement sur ce qui est proposé à chaque scout. »

Autrement dit, comme le développement spirituel est une composante fondamentale de la pédagogie scoute, chaque conseil d’unité se doit de proposer des animations spirituelles aux jeunes qui lui sont confiés. À chaque unité de choisir les références sur lesquelles ces animations seront basées : catholiques, musulmanes, protestantes, multiples ou non confessionnelles…

Une fois ce choix posé en conseil d’unité, les animateurs doivent, aux jeunes et à leurs parents, la plus grande transparence sur le sujet. Tout enfant doit en effet savoir non seulement qu’il a sa place dans l’unité, mais aussi qu’à certains moments, des animations spirituelles de tel ou tel type sont prévues. À lui et à ses parents de choisir ensuite l’unité dont le projet pédagogique les fera se sentir le plus à l’aise.

Chez les scouts, il y a des problèmes de consommation d’alcool !

Notre fédération n’a jamais toléré les consommations excessives dans le cadre de l’animation scoute. La consommation excessive d’alcool chez les jeunes est un problème de société pour lequel le scoutisme ne fait pas exception et pour lequel notre position est claire, et a été élaborée avec l’aide d’experts du domaine: les animateurs doivent, à tout moment, être en pleine possession de leurs moyens.

Imposer une interdiction totale nous semble contreproductif et comporterait le risque inhérent d'une consommation clandestine. Chez Les Scouts, nous privilégions la conscientisation de nos animateurs afin de les responsabiliser à leur rôle. Nous avons à cœur d’éduquer des milliers de jeunes à une consommation responsable. Cette approche passe par un engagement formel des animateurs. Certains staffs ont par ailleurs fait le choix du « zéro alcool » au camp.

Il est important de rappeler que les cas de consommation excessive d’alcool lors d’activités scoutes et les incidents liés à ce phénomène sont minimes. Cependant, lorsque cela arrive, les médias ont malheureusement tendance à mettre ces cas en avant.

Si un débordement est signalé, la fédération prend immédiatement les décisions utiles, et des sanctions proportionnelles aux faits sont imposées. Notre priorité reste toujours le bienêtre et la sécurité des enfants qui nous sont confiés. 
 

Quelques idées concrètes pour présenter le scoutisme autour de toi

  • Invite-toi sur une radio locale.
  • Lorsque l’unité vit un évènement important (rentrée, fête d’unité, camp, anniversaire, etc.), n’hésite pas à prévenir la presse et les journaux locaux (via leurs réseaux sociaux par exemple).
  • Tiens un stand lors d’une fête de quartier ou d’une brocante.
  • Propose une animation lors d’une fête d’école ou autre... N’hésite pas à utiliser tes photos de camp pour illustrer cela (avec l’accord des parents) !

Pour plus d'informations sur ces sujets, télécharge le cahier Tisse ton réseau.