Processus 3 : décision par vote traditionnel/élection avec candidatures libres

NON COVID SAFE : nous t’invitons à ne pas mettre en place ce système cette année pour éviter que des papiers circulent entre les votants et les assesseurs. Néanmoins, si tu préfères cette méthode plus traditionnelle, fais attention à ce que toutes les mesures sanitaires soient respectées (notamment la désinfection des mains après dépouillement des votes).

01 PRÉSENTATION DU MANDAT

L’animateur d’unité décrit la fonction du rôle concerné. Pour cela, il peut se baser sur les paragraphes 10.1 – 10.6 de notre règlement fédéral, reproduits ci-dessus.

ATTENTION : il est probablement utile de déjà donner les 4 dates possibles pour les travaux préparatoires, la mission des délégués et suppléants pour cette année étant essentiellement de participer à l’une de ces journées. DATES : le 5, le 12, le 13 ou le 20 février.

02 CANDIDATURES

L’animateur d’unité demande au conseil d’unité qui voudrait être délégué ou suppléant. Les candidats intéressés se manifestent.

La parole est alors donnée à chacun afin que les candidats puissent expliquer la raison de leur intérêt.

03 DÉBAT

Chaque membre du conseil d’unité peut poser les questions qu’il souhaite aux différents candidats.

04 VOTES

Des bulletins de vote sont alors distribués (un par membre présenté). Chaque membre du conseil d’unité vote en secret et dépose ses bulletins dans une urne.

Deux assesseurs sont désignés. Ils comptent les voix en compagnie du président de l’élection (l’animateur d’unité). Pour être élu, il faut obtenir la majorité absolue (la moitié des votes + 1, les abstentions n’étant pas prises en compte). Les procurations ne comptent pas.

Les deux candidats obtenant le plus grand nombre de voix sont élus (peu importe celui qui prend le rôle de délégué et celui qui prend le rôle de suppléant. Ils peuvent s’organiser entre eux. Ou alors, celui qui a le plus de voix est délégué, l’autre suppléant.)

Si deux candidats sont élus, le processus se clôture ici.

Si personne n’est élu, le processus continue.

05 DÉBAT

En cas de non élection, l’animateur d’unité propose un débat sur les raisons du refus.

Au bout du débat, l’animateur d’unité ré-ouvre les votes en se basant sur le processus décrit ci-dessus.