Le vocabulaire scout

  • Votre cadet vient de rentrer de réunion en vous expliquant que Hathi a profité du conseil au clair de lune pour demander aux louveteaux de quoi ils avaient envie pour le hike ?

  • Votre ainé vous a parlé, tout excité, de son Exploration au lendemain de son pi-days ?

 

Pas de panique ! Voici un petit dictionnaire du jargon scout pour vous aider à vous y retrouver...

A > B

A

  • Animateur/animatrice : jeune homme ou jeune femme (entre 18 et 23 ans environ) qui anime un groupe de scouts. En organisant des activités éducatives et amusantes, il ou elle participe à la mission éducative du mouvement. Les animateurs qui s’occupent d’un même groupe forment un staff. En 1974, un congrès de chefs a décidé que les "chefs" s’appelleraient désormais "animateurs".
  • Animateur/animatrice d’unité : homme ou femme âgé-e de 27 ans minimum qui coordonne l’équipe d’unité et encadre, avec son équipe, toute l’unité scoute.
  • Animateur/animatrice fédéral-e : homme ou femme âgé-e de 24 ans minimum qui coordonne l’équipe fédérale d’un groupe d’unités, chargée du soutien des unités de ce groupe. Le terme désigne aussi un cadre fédéral chargé d’un dossier spécifique dans le staff fédéral (Baladins, communication, équipes d’unité…).
  • Animateur/animatrice responsable : jeune homme ou jeune femme âgé-e de 18 ans minimum qui coordonne l’ensemble des animateurs de son staff. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, il ou elle partage les responsabilités collégialement avec les autres animateurs de son staff.
  • Assemblée fédérale : assemblée constituée d’un délégué par unité et de l’assemblée générale du mouvement. Tous les trois ans, elle établit le contrat d’animation fédérale et élit le ou la président-e fédéral-e. Elle se prononce également sur les grandes orientations du mouvement.
  • Azimut : carnet à destination de chaque éclaireur, pour les accompagner dans leur vie à la troupe durant quatre années. Les animateurs le distribuent gratuitement aux éclaireurs.

 B

  • Baden-Powell (BP) : né le 22 février 1858, il est le fondateur du mouvement scout, qu'il crée en 1907.
  • Baladin/baladine : scout-e âgé-e de 6 à 8 ans.
  • Balises pour l’animation scoute : cahier expliquant les principes fondamentaux de l’animation scoute (ambition éducative, Loi et Promesse, méthode). Il se compose de nombreuses fiches pratiques (jeu, conseil, etc.) et de toutes les propositions pédagogiques à destination des branches.
  • Branches : tranches d'âge dans lesquelles sont répartis les scouts (Baladins : 6-8 ans ; Louveteaux : 8-12 ans ; Éclaireurs : 12-16 ans ; Pionniers : 16-18 ans).
  • Brevet d’animateur de centre de vacances : brevet reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et délivré aux animateurs ayant suivi le parcours de formation complet proposé par la fédération. Ce parcours doit être terminé endéans les trois ans à partir de la première étape de formation (T1 – T2 – T3 – deux TU).

C > D

C

  • Cadre fédéral : nom générique reprenant les différentes fonctions de la structure bénévole de soutien des unités (animateur fédéral, équipier fédéral, collaborateur fédéral, président fédéral).
  • Cadre local : nom générique désignant les membres de l’équipe d’unité (équipier d’unité, collaborateur d’unité, animateur d’unité) chargés du soutien local des animateurs.
  • Charte : document exprimant la manière de vivre les principes du scoutisme dans notre fédération. « Mouvement éducatif pour les jeunes, fondé sur le volontariat, le scoutisme est non politique et ouvert à tous sans aucune distinction, conformément au but et à la méthode conçus par Baden-Powell ». La charte comprend trois parties : l’accueil de tous, un développement spirituel actif et ouvert à la différence, et l’engagement des animateurs.
  • Code qualité de l’animation : document rappelant les principes d’une animation de qualité, que tout animateur s’engage à suivre tout au long de l’année et durant les camps. Ce document reprend huit points pour gérer l’animation en bon père de famille.
  • Coéducation : système d’éducation basé sur la mixité garçons–filles. Bien plus que de se côtoyer dans les mêmes lieux, c’est en vivant, jouant, créant ou organisant que filles et garçons apprennent à se connaitre et à s’apprécier.
  • Cogestion : intuition de Baden-Powell, fondateur du scoutisme, qui promeut la participation du jeune (« Ask the boy ») dans les décisions et choix de vie pour le groupe (ex. : choisir le thème du camp, organiser l’accueil des nouveaux dans la section, décider des menus, élire les CP, etc.).
  • Collaborateur/collaboratrice d’unité : homme ou femme secondant l’équipe d’unité pour une tâche bien définie. Il ou elle est invité-e au conseil d’unité quand on aborde une question liée à sa tâche mais n’a pas le droit de vote.
  • Conseil : lieu d’écoute, de prise de parole et de décision pour les scouts et leurs animateurs dans chaque section scoute. Il est basé sur le principe de la cogestion.
  • Conseil d’unité (CU) :
  1. Groupe composé de tous les animateurs de l’unité et de l’équipe d’unité.
  2. Réunion rassemblant, au sein d’une même unité, les animateurs de section et l’équipe d’unité pour décider, travailler et réfléchir ensemble au scoutisme proposé dans cette unité.
  • Conseil fédéral :
  1. Groupe composé de tous les animateurs fédéraux.
  2. Réunion rassemblant l’ensemble des animateurs fédéraux, animée par le staff fédéral et ayant pour mission de mettre en œuvre le contrat d’animation fédérale.
  • Cordée : nom donné à un petit groupe de pionniers qui se mettent en projet. La cordée n’est pas permanente, contrairement à la patrouille chez les éclaireurs : elle nait, vit puis disparait au gré des projets. On peut donc faire partie de plusieurs cordées en même temps.
  • CP : chef/coordinateur/capitaine de patrouille. Il s'agit d'un-e scout-e qui a la responsabilité d’une patrouille d’éclaireurs. Il ou elle est au service de sa patrouille, veille à ce que chaque éclaireur prenne sa place dans le petit groupe, installe un climat de confiance, de respect et de sécurité, il montre l’exemple, veille à la bonne organisation de sa patrouille, anime le conseil de patrouille, etc.

D

  • Déclaration de camp : ensemble des informations pratiques concernant le camp de chaque section, à encoder dans la base de données de la fédération de février à avril de l’année en cours. Il permet notamment d’indiquer tous les renseignements utiles pour l’ONE et le DNF et inclut le Code qualité de l’animation vis-à-vis duquel les animateurs s’engagent.
  • Desk : outil informatique de gestion des membres de la fédération (http://desk.lesscouts.be). Chaque nouvel utilisateur (membre d'équipe d’unité, animateur ou cadre fédéral), accepte ses conditions d’utilisation visant à respecter la confidentialité des données privées des membres.

E > I

É

  • Éclaireur/éclaireuse : scout-e âgé de 12 à 16 ans.
  • Engagement : renouvellement de la Promesse scoute chez les Pionniers.
  • Équipe d’unité : équipe composée de l’animateur d’unité et de trois équipiers maximum. Elle est élue par le conseil d’unité sur base d’une proposition de contrat d’animation d’unité. Elle soutient les animateurs, les aide à construire leur animation et coordonne leur action éducative. Le contrat d’animation reprend l’ensemble des priorités portées par une unité (on parle alors de contrat d’animation d’unité). Il existe aussi des priorités portées par la fédération (on parle alors de contrat d’animation fédérale, établi par l’assemblée fédérale). Le premier est piloté par l’animateur d’unité et son équipe, et le second par le président fédéral et son équipe.
  • Équipier/équipière d’unité : membre de l’équipe d’unité qui n’est pas l’animateur d’unité.
  • Équipe fédérale : équipe de cadres fédéraux composée de l’animateur fédéral et de trois équipiers maximum. Ensemble, ils sont chargés du soutien de plusieurs unités réunies dans un groupe d’unités. Elle est élue par l’assemblée des animateurs.
  • Équipier/équipière fédéral-e : cadre fédéral qui aide l’animateur fédéral d’un groupe d’unités.

 F

  • Foulard : porté par tous les scouts du monde, c'est l'un des symboles du scoutisme. Il indique généralement à quel groupe il appartient. Il a été proposé par Baden-Powell dès le début du mouvement scout.

 G

  • GPS : carnet de randonnée à destination des pionniers pour les accompagner dans leur vie au poste durant deux ans. Les pionniers et leurs animateurs peuvent l’obtenir gratuitement.
  • Groupe d’unités : regroupement de 10 à 15 unités géographiquement proches pour permettre un soutien de proximité par l’équipe fédérale.

 H

  • Hike : marche organisée sur un ou plusieurs jours à destination des éclaireurs. Pour certains, c’est aussi le nom du petit camp ou weekend de section.

 I

  • Intendance : désigne tout ce qui concerne la cuisine lors d’un weekend ou d’un camp.
  • Intendant : cuistot qui officie généralement pendant les camps ou les weekends.

J > L

J

K

  • Kipling Rudyard (1865-1936) : écrivain anglais, lauréat du prix Nobel de littérature en 1907. Auteur du Livre de la jungle, proposé par Baden-Powell pour inspirer le cadre imaginaire de la branche Louveteaux.

L

  • La légende des Baladins : cadre imaginaire du cirque, dans lequel évoluent les Baladins. Un cahier à destination des animateurs et un autre pour les baladins sont disponibles.
  • Le 21 : siège central de la fédération, situé au 21 rue de Dublin à 1050 Bruxelles, depuis 1938. C’est dans ce bâtiment que sont regroupés la plupart des permanents au service de la fédération. C’est également un lieu de réunion pour les équipes bénévoles.
  • Les Scouts : en 1911, la fédération s’appelle Belgian Catholic Scouts (en abrégé BCS) mais, en janvier 1913, elle prend comme nom Baden-Powell Belgian Boy Scouts (BPBS), avec l’autorisation de BP, suite à une rencontre avec des dirigeants fédéraux de l’époque. Aujourd’hui, Les Scouts – Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique ASBL est le nom officiel et la  dénomination courante de la fédération. Le sigle FSC (Fédération des scouts catholiques) n’est plus utilisé depuis 1998, suite à un congrès définissant l’identité du mouvement, pour traduire la diversité des convictions au sein de chaque unité.
  • Livre de la jungle : livre écrit par Rudyard Kipling, relatant l’histoire d’un petit garçon élevé par les animaux au milieu de la jungle. Ce livre inspire le cadre imaginaire de la branche Louveteaux. Les histoires à raconter aux louveteaux sont illustrées et rassemblées dans les cahiers Jungle à la meute et Traces de loup.
  • Local : lieu dans lequel une section se réunit, vit certaines activités et entrepose son matériel. C’est aussi le nom générique du lieu de rassemblement d’une unité.
  • Loi scoute : texte de référence aux valeurs scoutes auquel chaque scout dans le monde adhère, au travers de la Promesse. La Loi scoute a été conçue par Baden-Powell, fondateur du scoutisme, en 1907.
  • Louveteau/louvette : scout-e âgé-e de 8 à 12 ans.

M > O

M

  • Message au peuple libre : moment fort au cours duquel le louveteau ou la louvette exprime à la meute l’importance, à ses yeux, de l’une ou l’autre valeur scoute qui permet de mieux vivre avec les autres. En retour, la meute lui exprime l’une ou l’autre qualité qu’il/elle a déjà en tant que chouette louveteau.
  • Meute : nom donné à une section regroupant des louveteaux d’une unité.
  • Mission du scoutisme : « Le scoutisme a pour mission – en partant des valeurs énoncées dans la Promesse et la Loi scoutes – de contribuer à l’éducation des jeunes afin de participer à la construction d‘un monde meilleur peuplé de personnes épanouies, prêtes à jouer un rôle constructif dans la société. »
  • Monsieur Loyal : activité proposée aux baladins pour qu’ils s’expriment sur les valeurs scoutes qu’ils vivent au quotidien à la ribambelle et ce, avec leurs propres mots.

N

  • Nom de jungle : surnom donné aux animateurs de la meute et inspiré du Livre de la jungle. Ex. : Akela (chef du clan des loups de Seeonee), Raksha (mère louve qui recueille Mowgli), etc.

O

  • Olave Saint-Clair de Soames : épouse de Robert Baden-Powell, elle est à l’origine de la création de l’AMGE (Association mondiale des guides et éclaireuses), suite à la création du guidisme par la sœur de Baden-Powell.
  • OMMS : organisation mondiale du mouvement scout, dont Les Scouts font partie (WOSM en anglais). Son logo représente les trois pétales de la fleur de lys symbolisant les devoirs du scout. Les deux étoiles à cinq branches représentent les dix articles de la Loi scoute alors que la cordelière et le nœud plat renvoient à l’unité et à la fraternité dans le mouvement.
  • Opération Arc-en-Ciel : opération de récolte de vivres créée en 1954, entre autres par Robert Bracq, pour permettre à de jeunes Wallons et Bruxellois de partir en vacances (www.arc-en-ciel.be).
  • Ouverture à tous : comme le dit notre Charte, les sections scoutes sont ouvertes à tous, dans le respect des différences de chacun, source d’enrichissement pour tous.

P > S

P

  • Passage : moment symbolique au cours duquel le scout passe dans la branche suivante (des Baladins aux Louveteaux, des Louveteaux aux Éclaireurs, des Éclaireurs aux Pionniers).
  • Patrouille : petit groupe permanent (ou semi-permanent) d’éclaireurs au sein d’une troupe et permettant entre autres de découvrir la vie en autonomie.
  • Parole de l’animateur : renouvellement de la Promesse pour l’animateur durant lequel il exprime son engagement à donner du temps, du talent et du cœur pour mettre en œuvre la mission du scoutisme.
  • Pi-days : période de formation de quatre jours destinée aux pionniers de 2e année et constituant la première étape du parcours de formation d’animateur.
  • Pionnier/pionnière : scout-e âgé-e de 16 à 18 ans.
  • Poste : nom donné à une section regroupant des pionniers d’une unité.
  • Promesse : acte d’adhésion aux valeurs scoutes énoncées dans la Loi scoute. Elle est généralement prononcée par l’éclaireur lors de son deuxième grand camp.

R

  • Réunion : après-midi ou journée d’activités chez les scouts.
  • Relais : réunion rassemblant toutes les équipes d’unité et l’équipe fédérale d’un groupe d’unités. Il est un lieu d’information et de formation continue sur des sujets scouts.
  • Ribambelle : nom donné à une section regroupant des baladins d’une unité.
  • Route :
  1. Nom donné au groupe de routiers d’une unité.
  2. Proposition, pour les jeunes adultes de plus de 18 ans, de continuer leur engagement scout par des actions concrètes de service dans la société.
  • Routier : adulte qui, après avoir été scout ou animateur, désire vivre son engagement scout au service de la société.

S

  • Sachem : revue mensuelle pour les équipes d’unité.
  • Scouterie : magasin partenaire de la fédération, qui vend le matériel scout.
  • Scoutmain : service rendu dans le cadre des activités scoutes. Ce service doit être suivi, conscient et utile.
  • Section : groupe de jeunes scouts du même âge (baladins, louveteaux, éclaireurs ou pionniers). Au sein d’une unité, il peut y avoir plusieurs sections d’une même branche.
  • Sensaction : proposition d’animation spirituelle chez Les Scouts, dans le respect des croyances et des convictions de tous.
  • Sizaine : petit groupe permanent de louveteaux au sein d’une meute, permettant notamment de s’organiser et de découvrir la vie en autonomie.
  • Staff : équipe d’animateurs d’une même section.
  • Staff fédéral : équipe de pilotage de la fédération, composée du ou de la président-e fédéral-e, de l’animateur fédéral en charge de la gestion de l’ASBL et des animateurs fédéraux responsables de branches ou de dossiers prioritaires du mouvement. Le ou la président-e est élu-e par l’assemblée fédérale et les animateurs fédéraux du staff fédéral sont élus par le conseil fédéral sur proposition du président fédéral.

T > W

T

  • Tally/carnet de bord : sorte de journal scout, dans lequel les jeunes de la patrouille sont invités à écrire ce qu’ils ont vécu, ressenti, etc., pour en garder une trace.
  • T1, T2, T3 et TU : parcours de formation des animateurs. Les T1-T2-T3 sont donnés par les cadres fédéraux. Les weekends TU sont de la responsabilité des équipes d’unité. Une fois ce parcours de formation achevé, il donne droit au woodbadge et au brevet d’animateur de centre de vacances de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Totémisation : cérémonie pendant laquelle la troupe donne un totem à un éclaireur. Cette étape d’accueil du jeune au sein de la troupe fait partie des propositions pédagogiques de la branche Éclaireurs.
  • Totem et quali : pour clôturer son intégration au sein du groupe, la troupe donne symboliquement au nouvel éclaireur le nom d’un animal qui le représente : le totem. Le jeune reçoit également un quali (diminutif de qualificatif) qui met en avant une de ses principales qualités.
  • Traces de loup : carnets accompagnant le louveteau durant ses quatre années de vie à la meute, largement inspirés du Livre de la jungle. Les animateurs peuvent les recevoir gratuitement pour chaque louveteau.
  • Troupe : nom donné à une section regroupant des éclaireurs d’une unité.

U

  • Uniforme : l’un des composants de la symbolique scoute, différent d’un pays à l’autre. Chez Les Scouts, l’uniforme diffère d’une branche à l’autre, et est souvent associé à une couleur (bleu foncé pour les Baladins, vert pour les Louveteaux, bleu pour les Éclaireurs et rouge pour les Pionniers).
  • Unité : groupe local faisant vivre le scoutisme dans un quartier ou dans un village. Une unité se compose de différentes sections et est pilotée par un staff d’unité.

V

  • Veillée : moment d’animation particulier qui se déroule généralement en fin de journée, lors des camps ou des weekends. Elle peut avoir plusieurs formes, la plus traditionnelle se déroulant autour d’un feu de camp.

W

  • Woodbadge : brevet d’animateur scout reconnu par le mouvement mondial scout (OMMS). Il est symbolisé par une paire de buchettes ("badge de bois") accrochées au foulard par un cordon de cuir.
  • Woodcraft : constructions en bois, utiles pour la vie au camp sous tentes.