Gérer la vie de l'unité

Élaborer des règles de vie et les faire respecter, favoriser les échanges dans l'unité et à l'extérieur de celle-ci, soutenir la mise en œuvre de projets, veiller à une communication efficace, faire face aux imprévus, organiser son temps, gérer le patrimoine de l'unité... : ces compétences sont à développer pour gérer au mieux la vie de l'unité.

Le conseil d'unité est à la fois un groupe de vie et un groupe de tâches. Découvre ici comment l'emmener plus loin...

Il existe deux catégories d'interlocuteurs : les proches de l’unité (scouts, animateurs, parents, anciens, propriétaire et riverains des locaux, partenaires spirituels...) et les partenaires extérieurs (la commune et ses services, les autres mouvements de jeunesse, les associations locales, la presse locale et nationale...

Voici quelques conseils pour t'aider à soigner toutes ces relations, internes comme externes.

  • Appréhender l'environnement pour pouvoir y prendre sa place : en étant conscient des partenaires qui l'entourent et en apprenant à les connaitre, l’unité pourra pleinement jouer son rôle dans le monde associatif, éducatif… de sa commune.
  • Se présenter comme un interlocuteur crédible en exposant les grands principes du scoutisme, sa mission et notre méthode.
  • Développer une relation gagnante pour chaque partie : le partenariat n’est pas une relation à sens unique. Comprendre les attentes de l’autre partie permet de mieux identifier les enjeux plus spécifiques.
  • Entretenir la relation, sachant que le soin à y apporter dépend des liens existants et de l'état des relations.

Le cahier Tisse ton réseau t'en apprendra encore plus sur les relations extérieures.

Dans un groupe (un staff, un conseil d’unité…), il arrive bien souvent que des tensions apparaissent entre certaines personnes. C’est tout naturel quand on est amené à communiquer. Voici quelques outils pour t’aider.

Pour soigner la relation : la Communication NonViolente

Développée par l’américain Marshall B. Rosenberg, la Communication NonViolente (CNV) est un outil, principalement verbal, qui facilite l’expression et la compréhension des besoins profonds et peut ainsi améliorer les relations au sein de groupes, entre deux personnes ou tout simplement avec soi-même. En effet, formuler ses besoins permet de mieux se connaitre, mieux comprendre les autres et prendre de meilleures décisions.

La méthode compte quatre étapes simples :

  1. l’observation des faits ;
  2. l’expression des sentiments ;
  3. l’identification des besoins ;
  4. la formulation d’une demande.
Pour donner un feedback : DESC

DESC est un outil de gestion de conflit : il permet de clarifier rapidement une situation grâce à un dialogue serein et à l’expression de feedbacks constructifs. C’est intéressant de l’utiliser dans le coaching, individuel et de groupe.

Cette technique de communication est directe et assertive. Elle requiert de parler en "je" et de manière positive ; elle comporte quatre étapes simples :

  1. Description des faits
  2. Expression du ressenti
  3. Suggestion d’une solution
  4. Conséquences positives pour tous

Comme le ferait un staff avec ses scouts, rédiger une charte en conseil d’unité permet de poser un cadre cohérent et porteur de sens. #cogestion

5 conseils pour une charte de qualité 

  1. Prendre un moment pour réfléchir aux comportements agréables ou gênants.
  2. Écrire un code de vie avec des règles précises, reprenant des comportements observables, formulées de manière positive et affirmative.
  3. Décider, en groupe, des sanctions (adaptées, proportionnée, réparatrices et cohérentes) qui seront prises si ces règles sont dépassées.
  4. Signer la charte en guise d’engagement.
  5. Revoir la charte chaque année, avec le nouveau conseil d’unité au complet

Alcool et produits psychotropes

La position du mouvement sur l’alcool et les produits psychotropes concerne non seulement la consommation par les scouts, mais aussi celle des animateurs : ce texte a plus de poids que toute décision du conseil d’unité sur ce sujet.

Pour s’approprier et faire vivre la position du mouvement en matière d’alcool avec le conseil d’unité, utilise le kit CU Animateurs scouts et alcool et consulte la catégorie Alcool

Dans ton unité, LA personne vers laquelle les staffs se tournent quand arrive un événement inhabituel, c’est toi !

Situation en déséquilibre

Pour différencier un événement d’une crise, voici la définition de celle-ci :

  • c’est une situation de rupture, dépassant les capacités de réponses habituelles ;
  • c’est un déséquilibre entre les besoins et les ressources.

Rétablir la balance

Pour gérer une crise, pas de recette miracle : chaque cas est différent et nécessite une bonne analyse en vue d’une réaction optimale.

Pour rééquilibrer ressources et besoins, il faut d’abord évaluer ces derniers sur le plan :

  • humains
  • matériel / logistique
  • psychosocial
  • etc.

Pour combler ces besoins, il faut voir quelles sont les ressources disponibles/activables…

  • Ex : voir quels sont les animateurs sur place.
  • Ex : regrouper des tentes.
  • Ex : rassurer les acteurs sur place, le encourager, les guider…

Gérer la crise

Dans tous les cas, réagis sans dramatiser, ni minimiser ce qui se passe. Sois d’abord bien à l’écoute. Ensuite, coordonne les forces en présence pour limiter les conséquences négatives sur :

  1. chaque individu (le scout, l’animateur, l’intendant) ;
  2. le groupe (la section, l’unité) ;
  3. l’institution (la fédération, le mouvement).

Évaluer et garder en mémoire

Quand c’est derrière toi, pense à :

  • faire un feedback au staff, aux parents, au conseil d’unité ;
  • garder et partager les bons enseignements de cet évènement ;
  • communiquer l’information à la structure de soutien (équipe fédérale de ton groupe d’unité).

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter tout événement évitable ;-) :

  • instaure une climat de bonne communication et de confiance au sein du conseil d’unité et avec ton équipe fédérale ;
  • encourage tout le conseil d’unité à suivre des formations pour réagir au mieux ;
  • partage toute information utile avec les acteurs de ton unité...

Et tous les deux ans, lorsque vous abordez le sujet obligatoire Santé, sécurité, hygiène, effectuez une analyse des risques et mettez en place d’un PPSS, un plan de prévention santé et sécurité. 

24h/24, 7j/7 : Scout Assistance