Les élections, une affaire scoute ?

L’année 2018 sera synonyme d’élections au niveau communal. En tant qu’association locale, c’est le moment pour ton unité d’établir une stratégie et de se manifester.

Les élections, c’est aussi notre affaire. Pourquoi ? Parce que le scoutisme est un mouvement qui a notamment pour ambition de former les citoyens de demain.

Les élections, c’est un moment charnière dont il faut savoir profiter parce que :

  • Les élus veulent montrer qu’ils ont fait du bon boulot pendant leur mandat. Les derniers mois avant les élections sont donc consacrés à clôturer les dossiers et mettre en lumière leurs réalisations.
  • Les candidats préparent leur programme et cherchent des idées qui séduiront les futurs électeurs. Par le nombre de membres qu’elles drainent et toutes les personnes qui gravitent autour d’elles, les scouts représentent une part non-négligeable des citoyens. Ils ont donc leur mot à dire !

C’est le bon moment pour prendre un temps en conseil d’unité afin d’identifier les besoins et demandes de ton unité. Tu peux aussi profiter de ce moment pré-électoral pour pousser des dossiers qui traineraient depuis trop longtemps. Le tout, bien sûr, avec tact et diplomatie !

Il y a trois types d’informations à identifier en CU :

  1. les besoins et demandes pour le futur ;
  2. les dossiers en cours qui nécessiteraient un petit coup de boost ;
  3. les petites demandes pas trop gourmandes en budget et réalisables à court ou moyen terme.

Si tu es la seule unité présente sur le territoire de ta commune, tu peux évidemment réfléchir à tout cela en CU. Par contre, si tu es entouré d’autres mouvements de jeunesse, il est intéressant de pouvoir ajouter une étape supplémentaire de concertation avec ces autres groupes. Ensemble, le message que vous pourrez porter sera plus fort et surtout, il bénéficiera à davantage de citoyens.

C’est un aspect important pris en compte par les élus : plus de citoyens seront impactés, plus la mesure a de chance d’être mise en oeuvre puisqu’elle participe au bienêtre d’un maximum de personnes. Et si, en plus, ça ne demande pas trop d’investissements financiers… c’est le top !

Pour te présenter aux différents interlocuteurs de ta commune, consulte le cahier Tisse ton réseau.

Être membre d'une unité et candidat aux élections, c'est compatible ?

Oui, bien sûr. C’est une manière de s’investir dans la société. Mais l’identité scoute du candidat ne doit rester qu’une part de son identité. Il ne peut cependant se faire la voix du scoutisme ou utiliser sa fonction scoute à des fins politiques. C’est d’ailleurs prévu dans le règlement fédéral. L’objectif de cette règle est d’éviter la récupération d’images, de lier le mouvement à un parti politique spécifique ou encore que certains ne s’investissent dans le scoutisme et l’utilisent à des fins électoralistes.

Extrait du règlement fédéral

4.2. « Aucun membre ne peut promouvoir, de quelque façon que ce soit, des idéologies ou des activités contraires aux principes généraux ou à l’objet de l’association. Aucun membre ne peut adhérer à une association qui prône des idéologies ou organise des activités contraires aux principes généraux ou à l’objet de l’association. Aucun membre ne peut profiter de sa fonction pour soutenir, diffuser ou faire diffuser à des fins politiques ou lucratives, les programmes de l’un ou l’autre parti ou mouvement politique, ou favoriser un candidat. Aucun membre candidat sur une liste électorale ne peut se prévaloir de sa fonction ou de son appartenance à la fédération. Tout manquement à ces règles peut entraîner le renvoi. »