FAQ CAMPS 2021

Sur cette page tu retrouveras toutes une série d’informations liées aux camps en période de covid-19. Ces informations se veulent assez générales. Néanmoins, si tu es à la recherche d’informations plus spécifiques, nous t’invitons à également consulter les pages Camps 2021, Équipe d’unité et Parents.

Mesures de base : les camps peuvent se dérouler à partir du 25 juin par bulles hermétiques de 100 personnes (animateurs et intendants non compris).

À l’intérieur de ces bulles, le port du masque et la distanciation sociale ne sont pas nécessaires, mais il est essentiel de suivre les règles d’hygiène (lavage régulier des mains, par exemple).

Cette FAQ évoluera en fonction des demandes qui nous parviennent encore.

Retrouve aussi toutes ces réponses à ces questions, et d’autres infos pratiques, dans le vadémécum, ton nouveau livre de chevet pour les prochaines semaines.

Organisation

Il est possible d’arriver après le début du camp et de repartir avant la fin du camp.

C'est autorisé. Néanmoins, pour le moment, nous ne connaissons pas les conditions d’enchainement de deux activités (nombre d’heures entre les deux par exemple).

Bonne nouvelle, vous pouvez vous réunir pour préparer le camp, et ce depuis le 9 juin.
Vous pouvez également maintenant vous réunir en conseil d’unité, jusqu’à 50 personnes maximum, en intérieur et extérieur (préférez l’extérieur).
À partir du 25 juin, on passe à 100 personnes.

Les camps itinérants en Belgique sont autorisés aux conditions suivantes :

  •  La bulle reste réunie (toute la bulle doit se déplacer ensemble).
  • L’hermétisme de la bulle est préservé (on reste dans sa bulle même si on loge dans un camping).
  • Toujours avec encadrant(s).


Où loger ?
Dans tout lieu qui dépend d’un protocole strict régulant les nuitées (tourisme par exemple). Donc :

 

  • Camping : oui.
  • Gite : oui.
  • Nuit chez l’habitant : non.
  • Endroit de camp d’un autre groupe : non.


Les pré-camps et post-camps (avec ou sans scouts) sont autorisés, tant qu’ils commencent au plus tôt le 25 juin et tant que le nombre total de personnes foulant l’endroit de camp ne dépasse pas les 100.

Aussi, pour éviter les contacts multiples, les participants à cette activité doivent être, et uniquement, les personnes qui participeront ensuite (ou qui auront participé) au camp en tant que tel.

Les louveteaux de 4e année peuvent se rendre sur le camp Éclaireurs pour vivre la course du printemps, mais uniquement après le camp Louveteaux (en post-camp). Cela ne peut se faire avant leur camp ou au milieu. Les louveteaux concernés ne peuvent pas revenir sur leur camp après être passés sur le camp Éclaireurs.

Attention, il faut bien suivre la proposition pédagogique de la course du printemps et des animateurs Louveteaux doivent également être présents.

Si cela est nécessaire, un parent peut accompagner son enfant à l’intérieur du camp (visite des lieux ou installation dans le dortoir pour les plus petits), en respectant certaines règles reprises dans ton vadémécum.

Tout dépend de ce qu’ils font et où.

Participants

Les personnes faisant partie d’un groupe à risque ne peuvent pas participer au camp, sauf si les parents marquent leur accord (pour les -18 ans) et que le médecin traitant rend un avis favorable.

Oui, mais si la personne est soumise à une quarantaine, elle ne peut pas participer au camp tant que cette quarantaine n’est pas terminée et que le test de contrôle n’a pas été réalisé.

Oui, mais il faudra (comme pour tout visiteur autorisé) respecter les mesures suivantes :

  • Pas de nuitée dans le camp.
  • Inscription dans le registre des présences journalières.
  • Repas autorisés SI il se prend en dehors du groupe.
  • Port du masque obligatoire.
  • Possibilité d’enlever le masque lors de l’activité, si celle-ci est statique et que les distances sont respectées (cérémonie de Promesse, conteur...).

Les personnes de plus de 12 ans qui entrent en interaction sociale avec ces personnes externes (pour papoter par exemple) devront également porter le masque lors de ce moment.

Deux sections de moins de 50 personnes peuvent partager le même endroit et former une bulle.

Oui, mais elle devra respecter les règles suivantes :

  • Pas de nuitée dans le camp.
  • Inscription dans le registre des présences journalières.
  • Repas autorisés SI il se prend en dehors du groupe.
  • Port du masque obligatoire.
  • Possibilité d’enlever le masque lors de l’activité, si celle-ci est statique et que les distances sont respectées (cérémonie de Promesse, conteur...).

Les personnes de plus de 12 ans qui entrent en interaction sociale avec des personnes externes (pour papoter par exemple) devront également porter le masque lors de ce moment.

Intendance

Les intendants font partie de la bulle, comme n’importe quel autre participant au camp. Les règles sont donc les mêmes pour eux.
Par contre, ils ne sont pas comptabilisés dans les 100 (tout comme les animateurs).

Camps à l’étranger

Quatre destinations sont autorisées : Pays-Bas, Grand-Duché de Luxembourg, Allemagne, France.

Les conditions pour ces destinations sont détaillées ici.

Santé

Le port du masque n’est pas obligatoire à l’intérieur de la bulle. Vous ne devrez pas porter un masque pour animer. Par contre, toute personne de plus de 12 ans qui sort de la bulle (pour aller faire les courses ou chez le médecin, par exemple) doit porter un masque. Même chose lorsqu'il y a un visiteur autorisé.

Une procédure claire va bientôt arriver. La démarche à suivre ne dépend pas de nous mais du cabinet ministériel dont nous attendons des nouvelles.

Tu retrouveras également la procédure de gestion de cas dans ton vadémécum en ligne.

Si un cas se déclare, les animateurs ne seront pas considérés comme responsables si tout a bien été mis en place pour respecter les conditions d’organisation.

Non, elle est conseillée, mais il vaut mieux favoriser toutes les mesures pour permettre le lavage des mains plutôt que se battre pour avoir l’eau courante. Il faut que les scouts puissent se laver les mains, eau courante ou pas.

Activités

Il n’y a pas de contre-indication à ce que les scouts cuisinent eux-mêmes. En tant qu’animateur, tu dois néanmoins t’assurer qu’ils respectent les recommandations générales d’hygiène alimentaire.

Bien sûr. Il n’y a pas de contre-indication à vous approvisionner dans un magasin fournissant les produits
en vrac. Référez-vous évidemment toujours aux mesures édictées par le magasin. Il se peut que celui-ci n’autorise pas les clients à apporter leurs propres contenants.

Ils ne sont pas interdits mais, attention, un enfant ou un ado fatigué, c’est une personne dont l’immunité est affaiblie et qui peut donc attraper plus facilement le virus.

Non. Les participants (animateurs, intendants, scouts) doivent dormir sur le camp.

Les hikes de patrouille sont autorisés MAIS sans nuitées en-dehors du camp.

Elles sont déjà interdites habituellement. Les sanctions seront drastiques.

Transports

Le covoiturage est autorisé en suivant les mesures indiquées dans ton vadémécum.

Ce n’est pas interdit tant que le chauffeur et toutes les personnes de plus de 12 ans portent un masque à l’intérieur du car.

Oui mais, encore plus que les autres années, il est essentiel de réserver ses places. Il faudra évidemment respecter les règles émises par la compagnie de transport.