Action de service

Les scouts s’engagent dans la société. Ils et elles se mettent au service des autres ou de la nature pour renforcer la solidarité, les échanges et les partages. Ils et elles découvrent d’autres univers, rencontrent différentes personnes et entament de nouvelles réflexions.

« Le scout s’engage là où il vit ». Il n’est pas nécessaire d’aller au bout du monde pour se rendre utile pour la société : tout près de chez nous, il y a une multitude de choses à faire pour s’ouvrir au monde.

Un service utile, conscient et suivi

Une action de service a parfois lieu spontanément, dans une situation urgente. Mais idéalement, elle se choisit et se construit de manière plus réfléchie, si possible avec son bénéficiaire.

Dans les deux cas, elle répond à trois conditions :

  • Utile : les scouts répondent à une nécessité, à un besoin : ils agissent pour que cela serve. Ils ne s’imposent pas.
  • Consciente : connaître le sens, l’enjeu, le pourquoi de leur action est primordial pour les scouts. Cela leur permet de prendre conscience de l’impact positif de leur action.
  • Suivie : les scouts et leur partenaire inscrivent l’action dans le long terme : elle ne reste pas sans lendemain (si les scouts ne savent pas s’occuper du suivi, ce sont les animateurs qui s’assurent qu’il y en ait bien un).

De plus, l’action de service est gratuite : les scouts ne reçoivent aucune rémunération, sous quelque forme que ce soit (argent, matériel, etc.). S’ils étaient rétribués pour l’aide apportée, la notion de bénévolat serait perdue, ils ne feraient plus leur action comme un service, mais dans leur propre intérêt.

Enfin, l’action de service doit être organisée pour procurer un réel enrichissement aux scouts, grâce aux rencontres humaines et aux découvertes dont elle est l'occasion.

Comment t'assurer que cela soit utile, conscient et suivi ? En fonctionnant en partenariat déjà investie dans le domaine où tu souhaites t'engager ! Finalement, ce sont elles qui ont l'expertise du réel besoin d'un coup de main … Autant ne pas faire de scoutmain dans le vent !

Au cours de la préparation ou à la suite du service rendu, invite les associations que tu vas aider à offrir un accompagnement éducatif aux scouts. Celui-ci peut être une rencontre avec une personne impliquée dans l’association, une animation pédagogique, un jeu de sensibilisation, un atelier, une visite guidée des lieux, etc.

Si l’échange direct avec l’association n’est pas envisageable, organise avec ton staff ce moment d’information : en connaissant les objectifs poursuivis par l’association et en comprenant les enjeux de leur action, les scouts ne seront pas des exécutants passifs, mais des jeunes actifs et impliqués.

  • Quelles sont les idées des scouts ?
  • Quels domaines les intéressent ?
  • Connaissent-ils des personnes engagées dans les associations et/ou des activités qui nécessitent un coup de main ?

Les choix peuvent se faire par petits groupes en fonction du type d’action, des préférences de chacun pour un domaine particulier, du temps nécessaire pour réaliser l’action, etc.  Chaque groupe (ou sizaine ou patrouille) peut décider lui-même tout en étant accompagné par un animateur. C’est l’occasion de construire un projet ensemble.

Si le staff ou le groupe est partant, si vous avez mesuré l’intérêt de l’action proposée et qu’elle répond aux critères d’une action de service qui a du sens (consciente, utile, suivie, gratuite et enrichissante), alors passez à l’organisation !

Si l’action qu’on vous propose ne correspond pas à vos objectifs, explique à ton interlocuteur que tu trouves l’objet social de l’association très intéressant et demande des aménagements à l’action de service, afin d’en faire une vraie activité scoute. Ou décline la collaboration en donnant honnêtement les raisons de ton refus.

  • Certaines associations accepteront plus volontiers l’aide d’un petit groupe plutôt que d’un grand nombre de scouts.
  • Les actions de service doivent profiter à une collectivité : évite les chantiers "au noir" émanant de personnes qui recherchent simplement de la main d’oeuvre gratuite et qui "prennent le boulot de quelqu’un".
  • Les actions de service peuvent créer, principalement à la troupe et au poste, quelques chocs culturels ou sociaux qu’il faudra gérer avec les scouts. Ici encore, une rencontre préalable avec une personne-ressource de l’association que tu vas aider prend tout son sens.
  • Attention au timing (quelques heures oui, des jours entiers, non). Il s’agit de rester réaliste. Le groupe doit pouvoir voir le début et la fin du service, si possible. Sans cela, il peut être frustré par le sentiment de n’avoir rien apporté.
Envie d’en savoir plus et d’avoir des idées concrètes ? Consulte Balises pour l’animation scoute ou les petites annonces.