Deviens cadre fédéral

Anciens animateurs ou membres d’équipes d’unité, près de 200 cadres fédéraux, répartis en 36 équipes, soutiennent les unités de la fédération des Scouts. 

Accès cadres

  • Soutenir les unités, via la mise en place des animateurs d’unité, le soutien des staffs et équipes d’unité, le relais ou encore le soutien d’unité en création.
  • Former les animateurs, via l’organisation de pi-days, T1, T2 et T3.
  • Faire vivre le mouvement : en assurant la circulation de l’information (entre les unités, vers les unités ou des unités vers la structure de soutien), en participant à des groupes de travail, en organisant les évènements du mouvement (rassemblements d’animateurs, journée annuelle des équipes d’unité, Brevets Éclaireurs, Be a pi, etc.).

Le cadre fédéral est un scout engagé. Il est à l’écoute, il a envie d’aller vers les autres et est à l’aise pour communiquer vers des petits ou des plus grands groupes.

Il cherche la cohérence dans sa vie et dans ses paroles, et se remet en question. Il favorise le dialogue sans s’imposer. Il fait preuve d’empathie. Il cherche à rassembler et participe de cette manière activement à la création d’une fraternité mondiale.

  • Avoir 21 ans au moins ;
  • posséder le brevet d’animateur scout ;
  • s’engager à se former comme cadre ;
  • s’engager à ne plus exercer, au-delà de l’année scoute en cours, d’autre fonction dans le mouvement.

Le cadre fédéral tire sa légitimité du double OUI :

  • celui du président fédéral qui, au nom de l’association, marque son accord pour lui confier cette responsabilité de cadre fédéral ;
  • celui des animateurs d’unité et des animateurs des unités que le cadre va soutenir et qui lui accordent leur confiance, par un vote.

Un parcours de formation à destination des cadres fédéraux est prévu pour s’outiller dans tous les domaines de la mission de cadres : animation de réunion, soutien, techniques du formateur et connaissance du scoutisme sont au programme.

De plus, les cadres fédéraux se réunissent trois fois par an pour se tenir informés, échanger sur des sujets d’animation, créer et développer des outils pédagogiques et s’outiller pour mieux soutenir les unités.

Le job de cadre en 3'

Intéressé ?

Tu es intéressé par la fonction ou tu souhaites recevoir davantage d'informations ? Contacte la fédération ou ton animateur fédéral.

Témoignage

Après avoir effectué un parcours scout complet et avoir été animateur pendant 3 ans, j’ai décidé de passer un cap et devenir cadre. Pour cela, j’ai passé une période de "Viens et Vois" qui a durée 3 mois et durant laquelle j’ai pu participer à la vie de l’équipe fédérale de ma région (réunions, formations, entretiens…). J’ai ensuite décidé de devenir équipier fédéral car je sentais que je m’essoufflais, que j’avais fait le tour de l’animation et je voulais m’investir à un autre niveau. Étant aussi dans le groupe de travail Pionniers pour BeSCOUT, cela m’a d’autant plus motivé à franchir ce cap.

Le rôle de cadre fédéral m’intéresse d’autant plus car les missions qui nous sont attribuées (soutien aux unités, formations des animateurs et faire vivre le mouvement) me permettent de rencontrer des gens, de faire avancer le scoutisme, de former des animateurs/animatrices motivés

Je suis vraiment enchanté de faire partie de cette équipe qui m’a impeccablement intégré et soutenu dans mon choix. J’ai appris à connaitre d’autres cadres et membres de la fédération lors de BeSCOUT, de formations ou en dehors de ma vie scoute, comme quoi, le scoutisme est une grande famille !

Je ne peux que conseiller ce rôle à toute personne motivée !

François Van Eycke
équipier fédéral Haine et Dendre,
ancien animateur Eclaireurs et Pionniers à Quévy-Havay (HD013)